Tarte aux quetsches (par Frédéric Anton)

En Alsace, la quetsche, c’est sacré ! On la récolte d’août à octobre, et on peut s’en servir de multiples façons : confitures, compotes, sirops, tartes, clafoutis, Eaux de vie… Cependant, la tarte aux quetsches reste le dessert phare de l’automne en Alsace.

Poursuivre la lecture « Tarte aux quetsches (par Frédéric Anton) »

Publicités

Délicieuse tarte tatin

« Au tournant du siècle, deux demoiselles, Caroline et Stéphanie Tatin, tenaient à Lamotte-Beuvron, face à la gare, un hôtel fort achalandé. Les chasseurs notamment, gens difficiles et blasés appartenant à une élite gourmande, appréciaient la saveur et les inventions inépuisables de la cuisine des Demoiselles Tatin.
Un jour, retardée, dit-on, par le bavardage d’un client trop galant, Stéphanie (à moins que ce fut Caroline) surgit dans la cuisine en plein  » coup de feu  » et s’affola de l’absence de dessert.
Remarquant des pommes épluchées, elle garnit rapidement un moule de beurre et de sucre, y jeta les pommes et mit au four.
Reprenant plus tard ses esprits, elle comprit sa distraction : apparemment ce n’était ni une tarte, ni des pommes cuites. Que faire ? Les pommes ont commencé à cuire, l’odeur de caramel se répand, le service avance : il est trop tard pour reculer. Elle prend un peu de pâte, l’abaisse, la dispose sur les pommes et renfourne.
Au moment de servir, consternation, hésitations ! Comment rendre présentable un tel mélange, par ailleurs fort appétissant ?
C’est là qu’intervient le génie : elle prend un plat, en coiffe le moule et retourne le tout … histoire de voir … et on a vu : fumant, odorant, goûteux, le résultat est là… – on le déguste, on le sert, on se récrie, on en redemande. »

                                                                                                   Version de l’hôtel Tatin

Poursuivre la lecture « Délicieuse tarte tatin »